Les défenseurs de la santé exhorte la réforme des comités consultatifs de la FDA

Les défenseurs de la santé exhorte la réforme des comités consultatifs de la FDA

WASHINGTON, 11 Mars 2005 — les défenseurs de la Santé ont demandé
la FDA pour arrêter de placer les scientifiques financier direct conflits
d’intérêt sur ses comités consultatifs, et de limiter le nombre de
les individus avec toute l’industrie des liens à plus de la moitié de tout
comité. Dans une lettre à Agir Commissaire à la FDA Lester Crawford,
les groupes ont déclaré que l’agence a omis de se conformer à la loi
Comité consultatif de la Loi (FACA) quand il a assigné les scientifiques ayant des liens avec
les fabricants de la douleur de l’arthrite médicaments connus comme inhibiteurs de la Cox-2 inhibiteurs de la
à servir sur un panel chargé de l’évaluation de ces médicaments.

Le mois dernier, le Centre pour la Science dans l’Intérêt Public (CSPI)
constaté que de 32 experts siégeant à la FDA de l’Arthrite Médicaments et
Drogue Comité Consultatif de la Sécurité, 10 ont reçu un financement de
Pfizer, Merck, ou Novartis. Pfizer fait Celebrex et Bextra, Merck
fait le Vioxx, et Novartis est le développement d’un médicament similaire. À la fin
de la réunion de trois jours visant à évaluer le risque cardiovasculaire
présenté par ces médicaments, le comité a voté pour garder toutes ces
les médicaments sur le marché. Mais, selon Le New York Times, le
le comité recommande que Bextra et Vioxx être retirée
il n’y avait pas la voix des scientifiques avec les conflits.

La FDA est l’arbitre ultime de la sécurité et de l’efficacité de
les produits de l’industrie, les états la lettre signée par la CSPI, le National
Les femmes du Réseau de la Santé, le Centre pour les Consommateurs de soins, les états-UNIS
Cochrane Centre de Consommation de la Coalition, et huit autres à la santé de plaidoyer
groupes de. s’appuie sur ses comités consultatifs pour l’orientation. Pas de
un financièrement liée aux entreprises dont les produits sont en place pour
on devrait être autorisé à voter sur ce que l’orientation
devrait être.

La CSPI et les groupes ne sont pas en demandant à la FDA afin d’exclure les scientifiques
avec tout les liens commerciaux de siéger à des comités, les
actuellement ou récemment employée par les entreprises ayant une participation directe dans
les travaux du comité. Les organisations ont exhorté la FDA pour arrêter
l’octroi de dérogations qui permettent de conflit scientifiques de servir. Dans le
cas de la Cox-2 du comité de révision, la FDA a émis une couverture renonciation
sommairement, couvrant tous les scientifiques sur le panneau. Aucun de ces
des scientifiques liens financiers de l’industrie ont été divulgués avant ou
au cours de la réunion.

La FDA a devenus si dépendants sur les scientifiques connecté avec
l’industrie systématiquement accorde les dérogations concernant les conflits d’
d’intérêt, et pas seulement dans des cas exceptionnels, a déclaré Amy Allina, programme
directeur de la National women’s Health Network. La FDA
acceptation inconditionnelle de ce degré de l’influence de l’industrie a
a eu un effet néfaste sur la qualité des conseils qu’il obtient à partir
les comités consultatifs et aussi a sapé la confiance du public dans les
le processus de conseil.

Les groupes sont également appelant à plus de transparence et pour
plus de possibilités de participation du public dans l’administration fédérale
comité consultatif. Ils veulent la FDA pour publier des biographies
de la proposition de membres du comité en ligne de 30 jours avant le comité
réunions au lieu de 72 heures avant, et de permettre au public de 20
jours des commentaires sur le projet de la liste. Les groupes de la FDA
les pratiques sont en retard sur ceux de l’Agence de Protection Environnementale
et les Académies Nationales.

Ne serait d’envisager un verdict du jury crédible que si un certain nombre de
les jurés avaient pris de l’argent de la défenderesse, a dit Merrill Goozner,
directeur de l’Intégrité dans le projet scientifique de la CSPI. Si la FDA
voulu restaurer la confiance du public dans ses décisions concernant le
la sécurité des ingrédients alimentaires, des médicaments et des dispositifs médicaux, il doit
la réforme du comité consultatif. J’espère que les membres du Sénat
demandez Intérim de la Commissaire Crawford sur ces questions au cours de son
audiences de confirmation la semaine prochaine.

Les autres signataires de la lettre de Santé de la Reproduction
Les Technologies de Projet, du Cancer du Sein, la Annie Appleseed
Projet, la National Consumers League, le National de l’Autisme
Association, SafeMinds, le Centre de Recherche sur les Femmes et les
Les familles, et Notre Corps, et le Centre pour la Science dans le Public
D’intérêt.

Posté Le: Mars 2005